Poésie du Soleil

les poèmes de Jawad Merad

Introduction

Disciple d’un mouvement spirituel d’origine bulgare depuis quarante ans, Jawad Merad souhaite partager modestement la richesse de son cheminement intérieur et, fort de ses expériences de vie, concrétise ce projet par l’écriture de textes, de prières mais surtout de poèmes.

Sa poésie invite par le recueillement et la méditation au voyage spirituel voire initiatique…

Recueils

Paroles d’âmes, décembre 2013
Fleurs de l’esprit, novembre 2015
Roses de vie, décembre 2016
Parfums de soleil, août 2017
Cristal d’or, décembre 2018
Rêves d’Ange, à paraître (2019)

LA POÉSIE DU SOLEIL

Quels sont les cinq aspects que revêt ma poésie ?

La poésie du soleil incite :
– au développement de la volonté
– à l’ouverture du cœur,
– à l’élargissement de la conscience,
– au voyage de l’âme,
– au rayonnement de l’esprit.

Avant de poursuivre, j’aborderai ce vaste sujet en éclairant, si possible, quelques notions qui précisent ma représentation de l’âme et de l’esprit :
L’âme représente l’essence de l’homme, ses fleurs. L’âme vibre d’amour et porte en elle l’étincelle de l’esprit.
Chaque homme possède une âme individuelle au sein de la grande Âme universelle.
L’âme est ce fluide subtil qui trouve sa place entre le corps physique et l’esprit. L’âme semble donc plus proche de la conscience de l’homme. L’épanouissement de son corps physique passe par l’âme et c’est par son âme que l’homme doit travailler avec la pureté.
L’esprit représente la quintessence de l’homme, ses racines.
L’esprit diffuse la lumière et son germe éclaire l’âme.
Chaque homme possède son propre esprit qui est une flamme du grand Esprit cosmique.
L’esprit peut se comparer à un feu éthérique qui anime et sanctifie la vie de l’âme qui, à son tour, le transmet au corps.
Ainsi, l’efflorescence de l’âme vient de son esprit.
Traduite en langage symbolique, je trouve que l’approche imagée de l’âme et de l’esprit parle d’elle-même :
L’âme est le jardin du corps et de l’esprit où la poésie sacrée émane de la grâce de l’esprit et se manifeste dans un corps pur. Par le corps, s’expriment l’art et la beauté. Par l’esprit, s’expriment la lumière et la divinité. Entre les deux, l’âme, semblable à une fontaine de jouvence, déverse l’amour sacré.

Fille de l’âme et de l’esprit, la vie influence la manifestation extérieure de l’homme et participe à son recueillement intérieur.
Le but est d’atteindre la plénitude de la vie dans la paix et l’harmonie. L’âme fait danser la joie de l’homme et l’esprit fait chanter la poésie de son cœur.

Il émane du corps, de l’âme et de l’esprit des grands Initiés, l’essence de la Trinité, le parfum de la Mère Divine, fruit de la rose, des étoiles et du soleil réunis.

Maintenant, disons quelques mots sur la foi : Je compare tout simplement la foi à une étoile providentielle de lumière et d’amour.
La foi soutient la force de la vie. Par ses pensées, ses sentiments et sa volonté, l’homme nourrit le feu de cette étoile qui brille de plus en plus jusqu’à se fondre dans la lumière du soleil.
Toutefois, si l’homme ne désire pas entretenir sa foi, il en a la liberté, son feu s’éteindra par sa seule responsabilité. Et, symboliquement, le froid le contraindra à s’isoler, à être coupé de l’inspiration céleste.
La foi est l’unique lien que l’homme possède sur Terre pour s’unir au Ciel.
La foi doit jaillir en l’homme comme la source pure d’une montagne, comme la lumière ardente du soleil afin de vivifier sa poésie.

Quelles que soient les conditions, je veux faire du bien aux âmes, leur apporter la joie, la lumière et l’amour d’un frère, conscient que la route sera longue et parsemée d’embûches. Cependant, ce chemin déjà tracé par des Maîtres, des saints, des prophètes, depuis toujours éclairé par les anges, les archanges et les divinités est le seul qui vaille la peine de suivre malgré tous les efforts à fournir et les souffrances à endurer. C’est le prix à payer pour ma libération. Finalement, peut-être n’est-il pas si cher au regard de toute l’aide que je reçois sur la terre, envoyée par le monde invisible, pour y parvenir.

Il existe en chacun de nous, au plus profond de notre être, un lieu secret, un jardin poétique où le soleil brille dans un ciel bleu, où chantent des oiseaux dans des forêts enchantées, où coulent des rivières cristallines à travers de majestueuses montagnes, où butinent les abeilles et les papillons dans des prairies parfumées, où les étoiles font de nos jours un havre de paix, où la magie des arcs-en-ciel danse dans le cœur des anges.

Ouvre la porte de ce jardin, promène-toi sur ses chemins pour y semer des graines d’esprit, remercie le soleil et l’eau de les bénir. Que leurs fruits soient ton verbe le plus pur.

Que ton amour bâtisse un palais d’or et de cristal afin d’y accueillir de lumineuses divinités et des hôtes célestes.

Verbalise ta poésie intérieure et surtout… vis-la !

Ton pire ennemi, c’est ta personnalité lorsqu’elle donne les pleins pouvoirs à ta nature inférieure.

Ton meilleur ami, c’est ton individualité quand ta nature supérieure maîtrise ta vie.

Alors, ouvre tes fenêtres sur le Soleil de l’Amour afin de poétiser ses rayons en ton cœur !

Corronsac, le 26 mars 2018 

Maître Peter Deunov

Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov

LA TABLE D’ÉMERAUDE d’Hermès Trismégiste

Il est vrai, sans mensonge, certain et très véritable.

Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut,
Et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas,
Pour faire les miracles d’une seule chose.

Et comme toutes choses ont été et sont venues d’Un,
Ainsi, toutes ces choses sont nées de cette chose unique par adaptation.

Le soleil est le Père, la Lune en est la Mère,
Le Vent l’a porté dans son ventre, la Terre est sa nourrice.

Le Père de tout, le Thélesme de tout le monde est ici ;
Sa force est entière si elle est convertie en terre.

Tu sépareras la Terre du feu, le subtil de l’épais, doucement, avec grande industrie.

Il monte de la Terre au Ciel, et redescend aussitôt sur Terre,
Et il reçoit la force des choses supérieures et inférieures.

Tu auras par ce moyen toute la gloire du monde
et toute obscurité s’éloignera de toi.

C’est la force de toute force,
Car elle vaincra toute chose et pénétrera toute chose solide.

Ainsi le monde a été créé.

De ceci seront et sortiront d’innombrables adaptations desquelles le moyen est ici.

C’est pourquoi j’ai été appelé Hermès Trismégiste,
Ayant les trois parties de la philosophie universelle.
Ce que j’ai dit de l’opération du soleil
est accompli et parachevé.

Contact

Tel

06 40 46 90 26

Mail

bienvenue@poesiedusoleil.com